Action immédiate pour sauver le poumon de notre planète l'Amazonie et ses derniers peuples

Ma pétition est une lettre adressée au Conseil Fédéral Suisse, afin que notre pays initie un véritable changement d'attitude politique et économique pour nos générations futures.      

La voici:

Mesdames les conseillères fédérales, Messieurs les conseillers fédéraux,

Je vous écris pour vous demander d’agir en faveur de la survie de l’Amazonie, de son biotope et des derniers indigènes qui y vivent. 

Le nouveau président du Brésil, Jair Bolsonaro, investi le 1er janvier dernier, a pour priorité d’expulser les derniers autochtones de l’Amazonie et de vendre les forêts aux lobbies agraires.                                                          

Alors que notre pays et, plus largement, la communauté internationale, se mobilisent pour agir face à l’urgence climatique, la destruction de l’Amazonie constitue un non-sens total et un grand danger pour notre écosystème. En effet, la survie de ces forêts ainsi que de ses gardiens est essentielle pour l’humanité. 

Si l’Amazonie venait à disparaître, le futur de notre Terre serait totalement compromis.

La Suisse a une longue tradition diplomatique humanitaire. Il est donc de notre responsabilité d’intercéder auprès des autorités brésiliennes, pour les enjoindre de ne pas menacer les populations autochtones en détruisant leur habitat et de ne pas commettre un acte irréparable au regard du climat.                                                

Le Président Bolsonaro était présent au WEF de Davos. Je vous prie d’intervenir auprès du président Bolsonaro afin d’entamer un dialogue sur ces questions capitales, et de le poursuivre par tous les moyens possibles.

La Suisse pourrait par exemple proposer, avec la collaboration d’autres pays, de créer un territoire protégé, sacré et intouchable en Amazonie, dans lequel les indigènes, la faune et la flore pourraient exister sans être menacés. Je vous le demande en tant que citoyenne suisse et du monde.

Il s’agit du bien des générations futures et de l’environnement dans lequel elles vivront.                                                                                                          

Agissons pour nos enfants, nos petits-enfants.

Avec mon estime et ma confiance, je vous remercie d’avance.                           

Nous comptons sur vous. 

 

NOMBRE DE SIGNATURES : 15'924

08.jpg
07.jpg