panorama kino.jpg

Un mini-cinéma rotatif est posé au milieu d’un espace public; on   ramasse les billets d’entrée et 20 personnes prennent place à l’intérieur de la Boîte. Alors que la lumière baisse et que la bande son démarre, le rideau qui s’ouvre révèle... Le monde extérieur ! Toute la structure commence à tourner sur son axe sur 360 degrés, montrant lesbâtiments, l’espace alentour et les passants qui y circulent.

Alors que la rotation de la Boîte se poursuit, la réalité commence a se modifier sous les yeux du public : à force d’attendre qu’on lui raconte une histoire comme au cinéma, les plus petits évènements qui se déroulent dans le cadre de l’écran obligent le public à se demander s’ils font partie de la mise en scène. Ainsi, la distorsion progressive de la réalité à la fiction n’est pas le seul fait des comédiens, mais aussi celui des passants, qui se prennent au jeu ou sont engagés à intervenir dans le spectacle. De consommateurs du spectacle, ils en deviennent les intervenants et contribuent à sa création.

Adapté aux festivals d’art de la rue et aux évènements en plein air, Panorama (r)éveille les sens et l’esthétique. Grâce à ce spectacle, vous ne verrez plus jamais les lieux que vous connaissez de la même manière. 

M.Suleymanova2
M.Suleymanova1
KayaBrezoknic2
JoelleClaire3
KayaBrezoknic1
JoelleClaire1
JoelleClaire2